Participer au Transfo ?

Le Transformateur, c’est…

 

  • Un dispositif vous invitant à prendre de la hauteur, à questionner votre projet et à le challenger ;
  • Un processus de participation active, basé sur l’échange entre pairs et la co-construction ;
  • Une double sensibilisation articulant la prise en compte des enjeux liés à l’amélioration de la qualité de vie au travail, la culture et les usages des outils numériques ;
  • L’identification des points de blocage et la proposition de pistes d’actions susceptibles de lever ces points de blocage ;
  • L’opportunité de valoriser et rendre visible la participation de votre projet au Transformateur, sur le site web du Transformateur – description de votre projet, interview sur le blog) et les réseaux sociaux (live tweet, post LinkedIn) ;
  • La possibilité – selon les projets et les ressources disponibles – de bénéficier d’un suivi personnalisé permettant d’enrichir, de consolider de votre projet et de le rendre socialement acceptable et durable : mise en réseau avec d’autres acteurs partageant des préoccupations communes aux vôtres, aiguillage vers de nouvelles pistes d’actions, identification de terrains d’expérimentation, proposition d’accompagnement spécifique, mise en place de partenariats, mise à disposition de documentations et outils ciblés, aiguillage vers des appels à projets et des sources de financements…

 

En revanche, le Transformateur…

 

Ne finance pas directement les projets ;
• Ne propose pas d’expertises en ­solutions techniques ;
• Ni de validation ou travail sur le ­modèle économique des projets ;
• Ni d’appui en matière ­d’hébergement ;
• Ni d’­expérimentations des ­projets au sein de l’Anact, de la Fing ou des Aract ;
• Enfin, il n’assure pas la labellisation et / ou la publicité des projets passés par le Transformateur.

 

La charte du Transformateur