17e appel à projets
spécial Occitanie

L’Aract Occitanie organise 2 sessions d’Accélérateurs en distanciel, avec le soutien financier de la DREETS Occitanie, du Conseil régional Occitanie et le soutien opérationnel de l’Anact, de la Fing et de partenaires locaux  – l’OPCO EP et de la CPME Occitanie.

              

Afin de garantir la qualité des échanges et compte tenu de l’organisation du dispositif en distanciel, le Transformateur Occitanie propose exceptionnellement 2 sessions d’accélération. Chacune d’entre elle pourra accueillir 5 porteurs de projet maximum (voir les étapes de la transformation plus loin).

A qui s’adresse cet appel à projets ?

 

  • Vous êtes situés géographiquement sur le territoire de la région Occitanie.
  • Vous représentez un commerce de proximité : pharmacie, boulangerie, habillement, librairie, boucherie, commerce alimentaire…
  • Vous travaillez en équipe, avec un collectif d’au minimum 3 salariés et vous souhaitez associer vos salariés, leurs représentants ou vos fournisseurs, ou encore vos clients à la réflexion…
  •  

    Vous avez un projet d’investissement numérique. Il peut porter :

  • sur l’adaptation ou l’amélioration de la relation client, via par exemple la mise en place d’un système de click and collect, un site internet de vente à distance, etc.
  • sur l’optimisation du process et du fonctionnement interne de votre structure – comme par exemple la gestion des stocks, l’organisation du travail en interne, etc.

     

    Concernant la maturité de votre projet :

  • Il a été mis en place dans l’urgence et vous souhaitez le pérenniser ;
  • Vous souhaitez comprendre ce qu’il faudrait améliorer afin de dépasser les difficultés rencontrées dans sa mise en place et les changements associés ;
  • Vous souhaitez investir dans un nouvel outil numérique.
  •  

    Enfin, vous souhaitez améliorer vos conditions de travail et celles de vos salariés.

     

    Alors ce dispositif est fait pour vous !

     

    Le Transformateur répondra-t-il à vos besoins ?

     

    Le Transformateur, c’est…

     

  • Un dispositif vous invitant à prendre de la hauteur, à questionner votre projet et à le challenger ;
  • Un processus de participation active, basé sur l’échange entre pairs et la co-construction ;
  • Une double sensibilisation articulant la prise en compte des enjeux liés à l’amélioration de la QVT, la culture et l’usage des outils numériques ;
  • L’identification des points de blocage et la proposition de pistes d’actions susceptibles de lever ces points de blocage ;
  • L’opportunité de valoriser votre projet et de vous rendre visible ;
  • La possibilité de bénéficier d’un suivi personnalisé permettant d’enrichir, de consolider de votre projet et de le rendre socialement acceptable et durable : mise en réseau avec d’autres acteurs partageant des préoccupations communes aux vôtres, aiguillage vers de nouvelles pistes d’actions, identification de terrains d’expérimentation, proposition d’accompagnement spécifique, mise en place de partenariats, mise à disposition de documentations et outils ciblés, aiguillage vers des appels à projets et des sources de financements…
  •  

    En revanche…

     

  • Il ne finance pas directement les projets ;
  • Ne propose pas d’expertises en ­solutions techniques ;
  • Ni de validation ou travail sur le ­modèle économique des projets ;
  • Ni d’­expérimentations des ­projets au sein de l’Anact, de la Fing ou des Aract ;
  • Enfin, il n’assure pas la labellisation et / ou la publicité des projets passés par le Transformateur.
  •  

     

    Qu’en ont pensé les candidats passés par le Transformateur ? >>> lisez cette page.

    8 bonnes raisons de candidater

     

    1. Soumettre son projet au regard d’acteurs venant d’horizons très différents ;
    2. Fiabiliser et consolider son projet ;
    3. Être accompagné par un réseau de spécialistes des questions du travail et des solutions numériques ;
    4. Identifier et s’approprier des ressources méthodologiques, techniques, sociales et organisationnelles ;
    5. Bénéficier d’un suivi tout au long du dispositif par un référent dédié ;
    6. Progresser dans sa capacité à formuler son projet, à le rendre attractif ;
    7. Identifier des voies de développement – mise en relation, visibilité, expertise, accompagnement… ;
    8. Avoir l’opportunité de rencontrer de futurs partenaires et d’échanger entre pairs.

     

    Quelles sont les étapes du Transformateur numérique occitan ?

    Etape 1 – Appel à candidatures

     

  • 12 avril 2021 : diffusion de l’appel à projets pour les 2 sessions d’accélération du Transformateur Occitanie ;
  • 19 mai 2021 à 12h : date butoir de réception des candidatures pour les 2 sessions d’accélération ;
  • 25 mai 2021 : annonce des candidatures retenues pour les 2 sessions d’accélération.
  • Etape 2 – Accélérations de projets

     

    2 sessions d’accélération sont programmés pour permettre à 10 porteurs de projets maximum de participer. Les 2 sessions se dérouleront en distanciel. Elles seront réparties en plusieurs ateliers sur une période de 3 à 4 semaines. Chaque session combinera des temps d’accompagnement individuel et des temps de travaux collectifs.

     

    Session d’Accélération n° 1 en distanciel (5 porteurs de projets maximum) :

    • Avant le 10 juin : rendez-vous physique, téléphonique ou visio avec le référent ;
    • Le 10 juin matin : lancement de la session en visio-conférence avec l’ensemble des porteurs de projets et les référents ;
    • Avant le 17 juin : travail en sous-groupes (visio-conférence) ;
    • Avant le 25 juin : rendez-vous avec le référent ;
    • Le 25 juin matin : Grand Mix des idées en visio-conférence avec l’ensemble des porteurs de projets et les référents ;
    • Avant le 2 juillet : rendez-vous avec le référent ;
    • Le 2 juillet matin : clôture des plans d’action avec l’ensemble des porteurs de projets et les référents.
    •  

      Session d’Accélération n°2 en distanciel (5 porteurs de projets maximum):

      • Avant le 23 septembre : rendez-vous physique ou visio avec le référent ;
      • Le 23 septembre matin : lancement de la session en visio-conférence avec l’ensemble des porteurs de projets et les référents ;
      • Avant le 30 septembre : travail en sous-groupes (visio-conférence) ;
      • Avant le 7 octobre : rendez-vous avec le référent ;
      • Le 7 octobre matin : Grand Mix des idées en visio-conférence avec l’ensemble des porteurs de projets et les référents ;
      • Avant le 14 octobre : rendez-vous avec le référent ;
      • Le 14 octobre matin : clôture des plans d’action avec l’ensemble des porteurs de projets et les référents.
      Pensez d’ores et déjà à identifier qui vous accompagnera et à poser dès maintenant une option sur ces dates ! Pour la bonne marche du dispositif, vous vous engagerez à participer à l’ensemble des rendez-vous programmés dans le cadre de la session d’accélération pour laquelle vous aurez été retenu.

      Etape 3 – Place de marché & accompagnement sur mesure

       

      A l’issue des 2 Accélérateurs, une « place de marché » sera organisée. Elle permettra aux porteurs de projet de rencontrer des offreurs de solutions identifiés par l’Aract et sensibilisés à l’amélioration des conditions de travail des utilisateurs. Cette rencontre visera à faciliter l’échange et la compréhension mutuelle des porteurs de projet et des offreurs de solution. Elle permettra aux candidats de découvrir ou mieux connaître les outils numériques qui pourraient leur convenir, et d’établir un cahier des charges plus efficace de leurs besoins.

      Etape 4 – Suivi de la mise en œuvre et ajustements

       

      Un suivi pour une mise en œuvre opérationnelle du projet sera mis en place. Celui-ci peut revêtir plusieurs formes, en fonction des spécificités de chaque projet – mise en réseau, expertise, accompagnement, visibilité, etc.

      Quels sont les critères de sélection ?

       

      L’attention portée à l’amélioration des conditions de travail – au cœur du projet ou dans ses impacts.
      La diversité de nature et de maturité de projets. Les projets portés par les candidats peuvent être de maturité différente : projet au stade de l’idée, en cours de lancement, ou bien initiative existante souhaitant prendre de l’ampleur. Le jury sera attentif à sélectionner des projets à des stades divers de maturité afin que, au cœur de chaque groupe, les projets s’enrichissent mutuellement.
      La clarté et la précision des réponses apportées dans votre dossier de candidature.
      La disponibilité de deux personnes (la direction et un salarié) aux dates indiquées dans l’appel à projet.
      La diversité des zones et lieux d’activités – ruraux / urbains, sur l’ensemble de la région Occitanie…

      Une fois le dossier de candidature complété, merci d’envoyer celui-ci via le formulaire ci-dessous. La date limite de candidature est fixée au 19 mai 2021 à 12h. Attention, les pièces jointes ne doivent pas excéder 2 Mo chacune. Pensez à les zipper si besoin. Si vous avez des questions au moment de remplir votre dossier, contactez l’équipe projet par mail (coordonnées en bas de page). Si vous avez des difficultés pour transmettre votre dossier, contactez-nous à l’adresse suivante : contact[arobase]letransformateur.fr


        Dossier de candidature (uniquement document pdf téléchargeable plus haut)

        Fichier(s) complémentaire(s) au format pdf, word ou à archiver dans un ZIP si plusieurs fichiers.

         

        Vos contacts en région

        occitanie.aract.fr

        Siège social de Toulouse
        25 rue Roquelaine – 31000 Toulouse
        Carine Belin, chargée de mission
        c.belin[arobase]anact.fr / 06 46 10 64 86

        Siège social de Montpellier
        1350 av. albert Einstein 34000 Montpellier
        Emmanuel Albert, chargé de mission
        e.albert[arobase]anact.fr / 06 84 64 02 07

        regions.opcoep.fr/occitanie

        09 70 83 38 37

                                     

        contact[arobase]cpmeoccitanie.fr

        www.cpmeoccitanie.fr