Présentation

Numérique et qualité de vie au travail : un enrichissement mutuel

Les technologies et la culture numérique bouleversent à la fois l’organisation du travail, les pratiques et les normes de management, le rapport au travail des individus et les manières dont ils collaborent. Ces multiples évolutions sont particulièrement ambivalentes, et extrêmement rapides. Elles offrent des opportunités aux salariés pour travailler avec plus de flexibilité, d’autonomie et de coopération mais peuvent également se traduire par de nouvelles contraintes, de l’intensification et de l’hyper-rationalisation génératrices de risques pour l’individu et de performance réduite pour l’entreprise.
De nouveaux équilibres sont à construire, de nouvelles solutions sont ainsi à inventer, pour :

  • Intégrer la qualité de vie au travail dans les projets de transformation numérique
  • Utiliser les outils et la culture numérique pour favoriser la qualité de vie au travail

Le transformateur numérique : faire grandir des projets innovants

Le Transformateur Numérique fait partie du plan NET « Numérique Emploi Travail » lancé il y a un an par le Ministère du Travail. Soutenu par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), ce plan a pour ambition d’adopter une démarche cohérente et collective, en réunissant des initiatives innovantes pour accompagner l’ensemble des actifs et des entreprises dans la transformation numérique du marché de l’emploi et des organisations de travail.

Le Transformateur Numérique est un dispositif d’innovation collaborative qui vise à accélérer des initiatives mettant le numérique au service de la qualité de vie au travail. Il a pour ambition d’appuyer des projets combinant innovation technologique et innovation sociale autour de trois grands objectifs :

  •  Concevoir et favoriser l’usage et l’accès de tous à des technologies numériques au service de la qualité de vie au travail et de la mobilité professionnelle
  • Mieux réguler, mesurer, manager et valoriser le travail à l’ère du numérique
  • Inventer des schémas organisationnels alternatifs, appuyés sur les technologies numériques ou la « culture numérique », pour mieux stimuler et manager l’engagement des individus au travail

Quelles sont les étapes de la « transformation » ?

steps
Télécharger le visuel d’étapes.

Chaque période de transformation est composée de 5 étapes. Pour la 1e session, les dates sont les suivantes :
Étape 1 « Appel à candidature » : 29 septembre 2016
La date limite de candidature est fixée au 10 novembre 2016, s’en suit une phase de sélection des projets (entre 10 et 15).
Étape 2 « Accélération des projets » : 8 et 9 décembre 2016
Une session de 2 jours, avec des temps « d’accélération », de scénarisation, de coaching individuel et collectif et des apports d’expertise « à la carte » pour les porteurs de projets sélectionnés.
Etape 3 « Accompagnement sur mesure » : 26 janvier 2017
Pour 3 ou 4 projets retenus à l’issue de l’étape 2, une seconde session d’une journée permet de construire la feuille de route d’un accompagnement « sur mesure » par les partenaires du transformateur numérique.
Etape 4 « Mise en oeuvre sur le terrain » : Février à avril 2017
Cette période de trois mois permet d’activer un « droit de tirage » auprès des partenaires et experts du transformateur numérique, afin de consolider le projet et d’identifier les pistes d’aide à sa concrétisation les plus adaptées (fonds pour l’amélioration des conditions de travail, programmes d’aide publique, appels à projets…).
Etape 5 « Manifestation publique » : 8 juin 2017
Une présentation finale du projet est prévue lors d’une manifestation publique avec l’ensemble des projets accompagnés dans ce cycle.

Pour la 2e session, les dates sont les suivantes :
Étape 1 « Appel à candidature » : 17 janvier 2017
La date limite de candidature est fixée au 17 février 2017, 8h, s’en suit une phase de sélection des projets (entre 10 et 15).
Étape 2 « Accélération des projets » : 23 et 24 mars 2017
Une session de 2 jours, avec des temps « d’accélération », de scénarisation, de coaching individuel et collectif et des apports d’expertise « à la carte » pour les porteurs de projets sélectionnés.
Etape 3 « Accompagnement sur mesure » : 4 mai 2017
Pour 3 ou 4 projets retenus à l’issue de l’étape 2, une seconde session d’une journée permet de construire la feuille de route d’un accompagnement « sur mesure » par les partenaires du transformateur numérique.
Etape 4 « Mise en oeuvre sur le terrain » : juin à octobre 2017
Cette période de trois mois permet d’activer un « droit de tirage » auprès des partenaires et experts du transformateur numérique, afin de consolider le projet et d’identifier les pistes d’aide à sa concrétisation les plus adaptées (fonds pour l’amélioration des conditions de travail, programmes d’aide publique, appels à projets…).
Etape 5 « Manifestation publique » : 8 juin 2017
Une présentation finale du projet est prévue lors d’une manifestation publique avec l’ensemble des projets accompagnés dans ce cycle.
Le 3e appel à projet sera publié au cours de l’année 2017, il lancera une nouvelle période de « transformation ».

 

Les partenaires

L’ANACT

L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) est un établissement public administratif créé en 1973 régi par le code du travail. Placée sous la tutelle du ministère en charge du Travail, ses missions et son fonctionnement sont précisés par le décret n°2015-968 du 31 juillet 2015. L’Anact a pour vocation d’améliorer les conditions de travail en agissant notamment sur l’organisation du travail et les relations professionnelles. Pour cela, elle conçoit et diffuse, à destination des salariés, de leurs représentants et des directions — mais aussi de tous les acteurs qui interviennent auprès des entreprises — des méthodes et outils éprouvés dans un objectif partagé : concilier durablement qualité de vie au travail et performance économique.
Site web : https://www.anact.fr

L’Association Fing

Créée en 2000 par une équipe d’entrepreneurs et d’experts, la Fing aide depuis 16 ans les entreprises, les institutions et les territoires à anticiper les mutations liées aux technologies et à leurs usages. Elle a construit un nouveau genre de think tank, dont les productions sont largement reconnues en Europe et ailleurs. Elle compte aujourd’hui plus de 300 membres : des grandes entreprises, des start-ups, des laboratoires de recherche, des universités, des collectivités territoriales, des administrations, des associations, des personnes physiques….
Site web : http://fing.org

Groupe Caisse des Dépôts

La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l’intérêt général et du développement économique du pays. Le Groupe remplit des missions d’intérêt général en appui des politiques publiques conduites par l’Etat et les collectivités locales et peut exercer des activités concurrentielles. La Caisse des dépôts et consignations est un investisseur de long terme et contribue, dans le respect de ses intérêts patrimoniaux, au développement des entreprises.
Site web : http://www.caissedesdepots.fr/

Programme Investissements d’avenir (PIA)

Doté de près de 47 milliards d’euros, le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), piloté par le commissariat général à l’Investissement, a été mis en place par l’Etat pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, avec un principe de co-financement pour chaque projet. Le projet « Numérique Emploi Travail » (projet NET), dont fait partie le Transformateur Numérique, a été sélectionné dans le cadre de l’Appel à Projets Partenariats pour la formation professionnelle et l’emploi du programme d’investissements d’avenir (PIA).
Site web : http://www.caissedesdepots.fr/investissements-davenir