13e appel à projets spécial Nouvelle Aquitaine

L’Aract Nouvelle Aquitaine organise un Accélérateur les 21 et 22 novembre 2019, avec le soutien de l’Anact  et de la Fing.

 

 

 

 

Cette édition multithématique s’adresse aux porteurs de projets exerçant leur profession en région Nouvelle Aquitaine.

Pour candidater au 13e appel à projets du Transformateur, téléchargez et complétez le dossier de candidature.

Une fois celui-ci complété, merci de l’envoyer via le formulaire ci-dessous.

 

 

La date limite de candidature est fixée au 4 octobre 2019 à midi. Attention, les pièces jointes ne doivent pas excéder 2 Mo chacune. Pensez à les zipper si besoin.

Dossier de candidature (uniquement document pdf téléchargeable plus haut)

Fichier(s) complémentaire(s) au format pdf, word ou à archiver dans un ZIP si plusieurs fichiers.
Si vous avez des questions au moment de remplir votre dossier, contactez l’équipe projet par mail (coordonnées en bas de page).

Si vous avez des difficultés pour transmettre votre dossier, contactez-nous à l’adresse suivante : contact[arobase]letransformateur.fr

 

A qui s’adresse cet appel à projets ?

 

 

Vous êtes situés géographiquement sur le territoire de la région Nouvelle Aquitaine.

Vous représentez un grand groupe, une TPE, une PME, une association, une start-up, un organisme public, un cabinet de consultants ; ou bien vous êtes un travailleur indépendant, un actif.

Votre projet est centré sur :

  • L’innovation organisationnelle ou managériale en interne ;
  • La mise en place ou l’optimisation d’une solution numérique ;
  • La mise en place ou l’optimisation de méthodes d’accompagnement des organisations.

Votre projet combine innovation technologique et innovation sociale.

Alors ce dispositif est fait pour vous !

 

Répondra-t-il à vos besoins ?

 

Le Transformateur, c’est…

  • Un dispositif vous invitant à prendre de la hauteur, à questionner votre projet et à le challenger ;
  • Un processus de participation active, basé sur l’échange entre pairs et la co-construction ;
  • Une double sensibilisation articulant la prise en compte des enjeux liés à l’amélioration de la qualité de vie au travail, la culture et l’usage des outils numériques ;
  • L’identification des points de blocage et la proposition de pistes d’actions susceptibles de lever ces points de blocage ;
  • L’opportunité de valoriser votre projet et de vous rendre visible ;
  • La possibilité de bénéficier d’un suivi personnalisé permettant d’enrichir, de consolider de votre projet et de le rendre socialement acceptable et durable : mise en réseau avec d’autres acteurs partageant des préoccupations communes aux vôtres, aiguillage vers de nouvelles pistes d’actions, identification de terrains d’expérimentation, proposition d’accompagnement spécifique, mise en place de partenariats, mise à disposition de documentations et outils ciblés, aiguillage vers des appels à projets et des sources de financements…

 

En revanche, le Transformateur…

Ne finance pas directement les projets ;
• Ne propose pas d’expertises en ­solutions techniques ;
• Ni de validation ou travail sur le ­modèle économique des projets ;
• Ni d’­expérimentations des ­projets au sein de l’Anact, de la Fing ou des Aract ;
• Enfin, il n’assure pas la labellisation et / ou la publicité des projets passés par le Transformateur.

 

 

Qu’en ont pensé les candidats passés par le Transformateur ? >>> lisez cette page.

 

7 bonnes raisons de candidater

 

1. Soumettre son projet aux regards d’acteurs venant d’horizons très différents ;
2. Fiabiliser et consolider son projet ;
3. Intégrer un réseau de spécialistes des questions du travail et des solutions numériques ;
4. Identifier et s’approprier des ressources méthodologiques, techniques, sociales et organisationnelles ;
5. Progresser dans sa capacité à formuler son projet, à le rendre attractif ;
6. Identifier des voies de développement – mise en relation, visibilité, expertise, accompagnement…
7. Avoir l’opportunité de rencontrer de futurs partenaires et intégrer une communauté de porteurs de projets.

 

Quelles sont les étapes de la transformation ?

Etape 1 – Appel à candidatures

 

  • 17 juin 2019 : lancement de la diffusion de l’appel à projets ;
  • 4 octobre à 12h : date butoir de réception des candidatures ;
  • 9 octobre : annonce des candidatures retenues pour la session d’accélération.

 

Etape 2 – Accélération de projets

  • 21 et 22 novembre 2019 : une rencontre entre les porteurs de projet sélectionnés est organisée sur deux jours consécutifs. L’Accelérateur des Possibles comprend des temps de co-construction et de scénarisation, d’appui individuel ou collectif, avec des apports d’expertise « à la carte ».
Pensez pensez d’ores et déjà à identifier qui vous accompagnera – votre responsable hiérarchique, un salarié, un prestataire, un client, un partenaire, un représentant du personnel…- et à poser dès maintenant une option sur ces dates !

 

Etape 3 – Post accélérateur, Accompagnement des possibles

 

  • 6 décembre 2019 : les participants ont jusqu’à cette date pour renvoyer à l’Aract Nouvelle Aquitaine un fichier de synthèse spécifiant les nouvelles pistes d’action mises en évidence lors de l’Accélérateur des Possibles, ainsi que l’aide dont ils ont besoin pour développer ou consolider de leur projet ;
  • premier trimestre 2020 : Mise en place d’un suivi permettant de consolider le projet. Celui-ci peut revêtir plusieurs formes, en fonction des spécificités de chaque projet – mise en réseau, expertise, accompagnement, visibilité, etc.

 

Quels sont les critères de sélection ?

 

Le caractère innovant des projets – techniquement et / ou socialement ;

L’attention portée à l’innovation sociale et à l’amélioration des conditions de travail – au cœur du projet ou dans ses impacts ;

La diversité de nature et de maturité de projets, de façon à ce que, au cœur de chaque “promotion”, les projets s’enrichissent mutuellement ;

La clarté et précision des réponses dans votre dossier de candidature.

    Votre contact en région

     

    nouvelle-aquitaine.aract.fr

    Marion Deffez, chargée de mission
    m.deffez[arobase]anact.fr

    Tél. : 05 56 79 63 30